top of page

Guide du débutant : signer un contrat de label

Droit d'auteur, propriété indéfinie, droits artistiques - signer un contrat avec un label sans avoir préalablement fait preuve de diligence raisonnable peut entraîner des problèmes longs et problématiques pour les artistes ou les producteurs de musique à tous les niveaux de leur carrière.

Autheur: Sam Skilz

 

Si vous êtes sur le point de sortir votre musique sur un label, il est important de vous assurer de conclure un accord approprié. Je ne suis pas avocat, cependant, j'ai plus de 20 ans d'expérience dans le chant en tant qu'artiste et je dirige mon propre label GaGa Records depuis 2006.


Voici quelques points à garder à l'esprit lorsque vous négociez avec un label : lorsque vous créez quelque chose (en supposant que ce n'est que vous et que vous n'avez pas d'échantillons utilisés à clarifier), vous possédez instantanément votre travail. Il existe deux types de droits d'auteur : le droit d'auteur pour la composition — les notes, les accords et les paroles — et le droit d'auteur pour l'« enregistrement » ou « master », qui est l'audio lui-même. Le droit d'auteur de la composition doit toujours être le vôtre. Dans un accord de publication, c'est ce que vous donneriez sous licence à un éditeur - mais c'est une autre histoire. Si le label a une branche éditoriale, assurez-vous de vous renseigner à ce sujet et quels sont précisément leurs liens.


Dans la plupart des cas, le label paiera le « master » (enregistrement). Ils peuvent contribuer aux coûts de production à titre d'avance et souhaitent conclure un accord avec vous pour autoriser le Master pour une durée de X ans. Ne jamais céder quoi que ce soit à quelqu'un indéfiniment. Pensez toujours à établir un contrat de x ans (par exemple de 5 à 10 ans max).


Les labels progressistes comprennent que pour durer, ils doivent évoluer et s'adapter. Beaucoup de nos artistes préférés s'auto-produisent, mais il y a des raisons impérieuses de le faire avec un label, comme le marketing et les relations publiques. Si vous vous engagez dans un arrangement avec un label dans lequel ils signe le Master pour une période de temps, la question est : que font-ils en échange ? Quels avantages leur plate-forme vous offre-t-elle (et votre communauté) ? Quelles dépenses souhaitent-ils récupérer avant de vous verser des redevances ? Quelle est leur stratégie pour promouvoir votre travail ?


Voyons comment les maisons de disques font la promotion de leurs artistes :

  • Promotion sur les réseaux sociaux,

  • Envoi des VIP promos à leur liste de difusion "Testmakers",

  • Avoir des liens avec des blogs musicaux pertinents,

  • Les plus gros labels peuvent avoir accès à la radio

  • Dans certains cas, les labels peuvent aider à booker leur artists pour des spectacles.

Faites vos recherches sur les labels et essayez de contacter leurs artistes pour leur demander leurs expériences. Aucun artiste ne doit remettre son travail à des labels avec une poignée de main. Assurez-vous d'avoir un accord écrit et formel pour éviter tout problème à l'avenir. Vous pouvez commencer petit, mais qui sait où vous serez dans 5 ans.




Comments


Joignez-vous à notre liste d'envoi.

Ne manquez jamais une mise à jour !

bottom of page